Château Rioublanc

Vue Rioublanc.jpg

Ce partenariat est avant tout le fruit d'une rencontre entre deux passions: la musique et le vin. D'un côté  Philippe Carretero, vigneron-oenologue et de l'autre Stéphane TRUCHOT, musicien amateur de Rock.

Le Château Rioublanc a été créé au début du XIXème siècle. La demeure est une belle «Girondine» de pierres blanches qui témoigne de la prospérité du domaine lors de sa création. Abrité derrière la maison, le vaste chai souligne la tradition viticole du domaine. La grange attenante, avec son pigeonnier, rappelle qu’à cette époque, la polyculture était la règle. D’autant qu’il fallait prévoir le foin pour les bêtes de somme nécessaires aux travaux des vignes.

Aujourd’hui, les tracteurs ont remplacé les boeufs et la grange a été transformée en chai de stockage pour les bouteilles. Un Terroir idéal pour de Grands Vins : Ce haut plateau argilo-limoneux sur argile à crasse de fer était jadis privilégié pour la culture des raisins blancs. Le Château Rioublanc y produit toujours des vins blancs secs, des moelleux et des Crémant. Pourtant, depuis les années 80, le rouge est devenu la principale production.

Ceci a été permis grâce au drainage en profondeur de nombreuses parcelles. De plus, le réchauffement climatique est bénéfique pour ces «terres froides», alors que dans les «grands» terroirs historiques, un problème récurrent de surmaturité se pose, notamment pour le merlot.

Des Hommes volontaires ont toujours été acteurs de progrès au Château Rioublanc. Ainsi Edouard Carretero, à partir de 1963 a mis toute son énergie pour redonner au Château sa dimension originelle. Son fils, Philippe, après une solide formation technique (ingénieur et oenologue) a poursuivi dans cette
voie. Il est entouré d’une équipe nombreuse de salariés formés et impliqués, la plupart employés à l’année.

Un vignoble remarquable a ainsi été construit au fil des années. Toutes les parcelles sont plantées à haute densité (5000ceps/ha). Le palissage haut et soigné capte bien l’ensoleillement, associé à l’effeuillage manuel il assure la production régulière de raisins sains et bien mûrs.

L’encépagement diversifié s’adapte aux parcelles et vise à l’harmonie et à la richesse de nos vins :

  • En rouge : merlot (70%), carbernet sauvignon (20%),cabernet franc (6%) et malbec (4%).
  • En blanc : sauvignon (68%), sémillon (24%) et colombard (8%).

Le choix du Bio s’est imposé au château en 2009. C’est une approche globale pour la protection de l’environnement, la qualité du vin et la santé des vignerons et des amateurs. Contrairement à certaines idées reçues, le bio est une démarche innovante. A la vigne, il demande une équipe nombreuse et des moyens performants. A la cave, il exige une grande précision car la plupart des techniques correctives sont interdites. Ainsi, les vins bios sont les plus authentiques parmi les vins de terroir.

C’est le choix des plus grands, c’est aussi le nôtre.

Philippe Remontage.jpg

vigne au 31 mai.jpg